C64 : disquettes

Vendredi, la plus grande va à la journée "météo", et comme petit devoir, la prof lui a donné la mission de trouver un dicton météo à l’ancienne en rapport avec le saint du jour, et vendredi, c’est la Saint Marius…

Bon après l’avoir laissé chercher pendant une bonne demie-heure, j’ai compati, et je lui ai sorti :" A la saint Marius, on voit venir les cumulus", je suppose que c’est la ou la prof voulait en venir… Je l’ui aurai bien sorti une variante anatomique plutôt que météorologique, mais la prof n’aurait pas été contente…

Ca me fait toujours rire ces dictons, comme :"Si à la Saint Firmin elle te carèsse la main, attends la Sainte Adeline"


Bon, je vous avais dit que j’etais débordé avec toutes ces disquettes récupérees, la preuve en image :

disks

Voila tout ce que j’ai reçu depuis le mois de juin, et je n’en ai pas encore "exploré"  la moitié…j’ai du boulot.

Advertisements

6 thoughts on “C64 : disquettes

  1. Là, c’est un mélange (amiga/C64)pas encore vu de P.Martin sur les pochettes en tout cas 😉
    Par contre, il y a des dizaines de noms, de noms de crackers différents, parfois même avec les adresses :)))

    J'aime

  2. Tcheu … Ce qui serait marrant c’est de déterminer le stockage total représenté par toute ces disquettes … Et comparer ça au DVD et au CD ROM par exemple !

    J'aime

  3. il y à quelques mois qui en parlait, sur le site d’Emich, il y à un comparateur de supports, et pour l’exemple, il est indiqué que le chargement des donnèes d’un CD-rom, si il devait être chargé par un datasette prendrait 226 jours en durèe de chargement et nécessiterait 3625 cassettes audios de 90 minutes…J’ai pas fait le calcul, mais j’en tire la conclusion qu’une poignée de DVD-ROM suffiraient à stocker tout ça…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.