Commodore 64: mon histoire (2)

Toujours en 1983, un jour un copain apporte une cassette audio avec quelques jeux, et pendant que le prof (on est à l’école, pendant les heures de classes) ne surveille pas, charge le premier jeu video que j’aie pu voir fonctionner : FROGGER: la petite grenouille qui traverse la route, pas de joystick, on joue avec les touches pendant une demie heure: et la c’est la révélation, il m’en faut un. Il me faudra 1an et demi pour mettre de coté l’argent (15000 balles à l’époque) pour acheter mon premier commodore 64 avec un lecteur de cassette, les Saint-nicolas, les noëls, les dringuées (étrennes pour les moins carolos), et puis le grand jour, visite chez photo-hall, et retour à la maison avec la bête. Et la : Frogger, hero, boulderdash,pacman,pengo,choplifter (ah! choplifter) je suppose que ces noms vous rapellent un petit quelque-chose ? Laissez-moi vos souvenirs en commentaire

Advertisements

4 thoughts on “Commodore 64: mon histoire (2)

  1. Burnin rubber : voila un jeu qui n’a pas bien supporté le poids des ans, j’y ai rejoué il y à quelques jours, et je me suis demandé comment j’avais pu jouer avec celui-la pendant des heures, un peu comme ces petits jeux de poches (les débuts de nintend0) tellements répétitifs qu’on était fier de sortir de sa poche à la moindre occasion et qui ebahissaient les adultes !

    J'aime

  2. Ben moi,c’est chez MACRO que j’aiacheté le mien et comme toi j’ai commencé par le dataK7 puis,une fois chez le CCI,j’ai bien été obligé de passer au drive.
    Premier jeux,Cauldron II,Pac-Man,Moon Patrol,Galaxian,Phoenix,Impossible Mission,Blue Max…..
    Un petit jeu avec un esquimo qui pousse des blocs de glasse et bien sure une chilée de Mastertronic qui n’étaient pas toujours de bons jeux mais les moin chères.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.